62 000 personnes dans la rue et le gouvernement autorise l’EPR !

La bêtise et les déchets nucléaires, c’est de l’évolution durable !

[édité le 12/03/2007]

« Anti-démocratique ! » Dit François Bayrou lors d’un déplacement en Mayenne. « C’est totalement anti-démocratique que 12 jours avant une élection, en douce, en catimini, on prenne des décisions de cette importance, sans que le véritable débat ait eu lieu ». « Il faudrait suspendre cette décision, de manière à ce qu’on ait un vrai débat », a-t-il ajouté.

« Cette décision est révélatrice d’une conception de la politique qui fait fi du débat transparent et ouvert en matière énergétique et qui illustre le passage en force qui a été la caractéristique de la méthode de la droite sur tous sujets depuis cinq ans. » Dit le parti socialiste dans un communiqué.

Le Réseau « Sortir du nucléaire » rappelle que trois candidats à l’élection présidentielle, Olivier Besancenot, José Bové, et Dominique Voynet, se sont prononcés contre le nucléaire en général et donc contre la construction de l’EPR.


Manif  STOP-EPR Rennes 17/03/2007
envoyé par Gaut

Actu-environnement : L’EPR de Flamanville est autorisé par décret… à 12 jours seulement des élections
À 12 jours du premier tour de l’élection présidentielle, et alors que plusieurs candidats se prononcent en faveur d’un nouveau débat public, le gouvernement autorise EDF par décret à créer l’installation d’un réacteur nucléaire EPR à Flamanville. […]

Greenpeace : Signature du décret d’autorisation du réacteur EPR : Greenpeace dénonce une décision anti-démocratique et attaque le décret en justice
À onze jours du premier tour de l’élection présidentielle, le gouvernement vient de signer le décret d’autorisation de la construction de l’EPR, le nouveau réacteur nucléaire prévu à Flamanville dans la Manche. Greenpeace dénonce cette décision irresponsable prise dans la précipitation pré-électorale et appelle l’ensemble des candidats à la présidentielle à réagir face à ce déni de démocratie en s’engageant à annuler ce décret s’ils sont élus. […]

Le Réseau « Sortir du nucléaire » : Décret de création du réacteur nucléaire EPR : acte anti-démocratique d’un gouvernement en fin de règne
Mme Royal et M. Bayrou doivent s’engager avant le 1er tour à annuler ce décret au moins le temps qu’un débat démocratique ait enfin lieu
Le Réseau « Sortir du nucléaire » dénonce la publication du décret autorisant la construction du réacteur nucléaire EPR à Flamanville (Manche). Alors que la question de la construction du réacteur EPR est fortement débattue lors de la campagne présidentielle, c’est un gouvernement en fin de règne et décrédibilisé qui tente de court-circuiter le débat en publiant à la sauvette le décret de création de l’EPR. […]

« EPR = DANGER » peint sur la tour Est de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire par des militants de Greenpeace.

 

Chasseur kisde ou employé d’la DGA
Trafiquant dans la cité ou ingénieur à COGEMA
L’homme régresse, se blesse
La planète est en détresse
Je ne ferai pas l’avocat
du diable qui t’enflamme
je sais je ne t’éteindrai pas
même en versant toutes mes larmes

Si je dois quitter la terre
Je veux aller en Enfer
J’irai verser une larme
Dans la vodka du diable
pour tous ceux qui sont capables
de se servir d’une arme.

[…]

Thérèse, « La vodka du diable », dans ‘Libérez les marionnettes’

 

STOP EPR

 

Ce contenu a été publié dans d'humeur monstrueusement antinucléaire, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *