un matin la mer était couverte de pétrole

L’estuaire …
Je peux rester des heures à contempler béatement ce paysage.
C’est là qu’un matin mon père m’a emmenée constater pourquoi une odeur d’essence nous avait réveillé.
La mer était noire et silencieuse.
J’avais sept ans.

C’était la marée noire du Torrey Canyon.

       

Ce contenu a été publié dans Nessy, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *